France-Chili

Blog indépendant et alternatif en français et espagnol.
Poste en pré-commande. Cliquez sur l’image.

Un drapeau en or perdu dans l’histoire

Partageons les bonnes idées

Nous remercions un lecteur de notre page sur Facebook de nous avoir envoyé un article sur la « construction » du drapeau du Chili, dont on vous laisse un extrait ci-dessous.

L’article fut publié sur le site du CRNS par Andrés Navas, Docteur et chercheur en Mathématiques à l’Université de Santiago de Chile et à Unil’Université Nacional Autónoma de México

Le drapeau originel du Chili comporterait un design géométrique très élégant inspiré de la proportion d’or.

Dans son message il nous disait:  » Si un pays au monde avait un drapeau aussi mystérieux, avec tant de symbolisme et si magistralement conçu d’un point de vue scientifique, il le montrerait fièrement sur un autel spécial

Les explications complètes de sa publication a Andrés Navas sont à lire (en français et en espagnol) sur le site du CNRS

Extrait :

Un peu d’histoire

Le drapeau dont il est question dans cet article est celui avec lequel l’indépendance du Chili vis-à-vis de l’Espagne a été signée en 1818. Il est conservé au Musée d’Histoire Nationale de Santiago. Vous noterez dans les photos reproduites en bas que, outre le design géométrique, il comporte :

  • deux blasons typiquement franc-maçons au centre, l’un avec un obélisque et l’autre avec un volcan [6] ;
  • une petite étoile à 8 branches (un astérisque jaune difficile à visualiser) au centre de l’étoile à 5 pointes : c’est la représentation de Vénus dans la culture Mapuche, le peuple autochtone le plus important du pays.

Es la bandera que se enarboló cuando Bernardo O’Higgins proclamó la independencia nacional en 1818.


Complément d’information (en espagnol)

En el Servicio Nacional del Patrimonio Cultural explican:

« Es la bandera que se enarboló cuando Bernardo O’Higgins proclamó la independencia nacional en 1818. Símbolo de la independencia, libertad y soberanía de Chile. Con un ancho de 1.42 m. y un largo de 2.40 m. fue confeccionada en raso de seda blanco, azul y rojo. Según O’Higgins, su estrella solitaria era la “estrella de Arauco”.

En uno de sus lados aparece un volcán en erupción con la leyenda “Chile Independiente”, y en el otro una columna en la que flamean dos banderas nacionales.

Fue protegida por diversas instituciones patrimoniales, hasta que en 1980, fue hurtada desde el Museo Histórico Nacional por el Movimiento de Izquierda Revolucionaria (MIR), en protesta contra la dictadura y devuelta en el año 2003.

Decolorada, rasgada y deteriorada producto de su larga historia, un equipo de expertos se dio a la tarea de su restauración. Hoy, se exhibe en el Museo Histórico Nacional, para que esta pieza fundacional única de nuestra historia, siga siendo parte del patrimonio de Chile. »

Crédits : © Sebastian Rodriguez Guzman photo de couverture

Leave A Comment

Votre email ne sera pas publié.

tempus odio Aliquam elementum massa pulvinar ut dolor. suscipit