France-Chili

Suivez la situation au Chili. Blog indépendant et alternatif.

Lawqa, que le parc redevienne un parc

Partageons les bonnes idées

La Réserve mondiale de la biosphère « Lauca » est une zone de biodiversité unique sur la planète. Situé dans les hauts plateaux chiliens, à côté de la frontière avec la Bolivie, il est contaminé par des résidus miniers abandonnés et détruit par l’exploitation effrénée de l’industrie minière du borax qui menace ses ressources naturelles.Un pêcheur à la mouche exceptionnel, Gabo Benoit, parcourt ces itinéraires solitaires sur son VTT, à la recherche d’un espace unique et magique pour pratiquer la pêche sportive. 

Source: https://www.lawqa.cl/

Sur cette route vers le parc « Lauca », il y a des histoires énigmatiques sur l’abandon de cet espace, la difficulté de la vie des derniers habitants de la région et les manœuvres politiques qui ont conduit à l’utilisation des hauts plateaux chiliens comme décharge des résidus et des déchets miniers au détriment de ses merveilles naturelles. Lors de ce voyage, Gabo Benoit, avec la Fundación Relaves et des militants locaux; ils reconstruisent et révèlent l’histoire de la façon dont cette situation a été atteinte, nous invitant à faire partie des hauts plateaux magiques et de cette réserve mondiale de la biosphère.

Source: https://www.lawqa.cl/

Extraits du texte de la pétition
La Réserve mondiale de la biosphère « Lawqa » est une zone de biodiversité unique sur la planète. Située dans les hauts plateaux chiliens, à côté de la frontière avec la Bolivie, elle est contaminée par des résidus miniers abandonnés sur place. Elle est détruite par l’exploitation effrénée de l’industrie minière du borax, qui menace ses ressources naturelles.

Pour cette raison, Patagonia, en collaboration avec la Fundación Relaves, a réalisé le documentaire «Lawqa», un parcours solitaire en VTT fait par l’ambassadeur de Patagonia, Gabriel «Gabo» Benoit, le long d’itinéraires et de sentiers oubliés, où la pêche à la mouche acquiert une nouvelle dimension: sauver la nature des haut plateaux (Altiplano) des effets des résidus abandonnés et de l’activité minière. L’idée: montrer et sensibiliser à ce grand problème environnemental qui menace les territoires ancestraux appartenant à toutes les communautés chiliennes et aymaras.

Vous pouvez visionner la bande annonce du documentaire ici:

Firmar la petición (en espagnol) Signer la pétition.

Gracias à Patagonia y a la Fundación Relaves


LE NÉGOCE FRANÇAIS AU CHILI

| Enrique Fernández-Domingo

Extraits dans books.openedition.org

Durant le xixe siècle la propriété des ressources minières du Chili se trouve aux mains des entrepreneurs nationaux. Un nouveau groupe d’hommes s’enrichit avec les bénéfices obtenus grâce aux affaires minières et commerciales. Ce groupe se fond dans l’aristocratie chilienne. Mais les structures sociopolitiques chiliennes et l’influence des changements du capitalisme international au Chili, obligent ce groupe social à réaliser de nouveaux choix politiques et économiques.


Après la guerre, la reconstruction industrielle et la suite du processus d’urbanisation des pays occidentaux occasionnent une croissance de la demande extérieure de cuivre. Suite à l’augmentation de cette demande, les Compagnies américaines trouvent dans le cuivre chilien une place assez rémunératrice pour y investir leurs capitaux. Un rapport spécial du gouvernement fédéral américain montre aux entreprises américaines que l’industrie du cuivre au Chili, offre un faible coût de la main-d’œuvre et, que le pays présente une certaine stabilité politique et sociale9.


Crédits : © Patagonia © Fundación Relaves © books.openedition.org

Leave A Comment

Votre email ne sera pas publié.

id Donec et, Aliquam Phasellus in venenatis odio ut sit vel, suscipit