France-Chili

Blog indépendant et alternatif en français et castillan. Blog independiente y alternativo en francés y castellano.

La douleur invisible

Partageons les bonnes idées.

Nathalie Paz Bravo réalisatrice de « Dolor invisible »

Le Festival Rimbaud, « fête impertinente du cinéma libre » comme les organisateurs aiment le présenter, devra reporter son édition 2020 du 4 au 7 novembre ainsi que sa « soirée » de gala le 7 novembre à Charleville-Mezieres.

Un long-métrage documentaire sur le thème de la santé mentale au Chili, « El dolor invisible » – « La douleur invisible » fait par la réalisatrice Nathalie Paz Bravo et le co-directeur Pablo Bravo était sélectionné par le jury: il est toujours en compétition et on saura bientôt s’il est primée.

Sur le mur de Facebook du documentaire l’heureuse nouvelle est fièrement annoncée. 

“Nous sommes heureux de vous annoncer que nous avons été sélectionnés au festival Les Rimbaud du Cinéma à Charleville, France. Nous remercions tous ceux qui nous ont fait confiance et nous ont fait des gestes de soutien pour me-ner à bien ce projet documentaire, qui se veut un outil pour rendre visible et problématiser le panorama diffus au sein du système hégémonique de santé mentale. Parlons de la folie!”

https://www.facebook.com/eldolorinvisible/

“Con felicidad les contamos que hemos sido seleccionados en el festival Les Rimbaud du Cinéma, en Charleville, Francia. Agradecemos a todos/as quienes confiaron en nosotros/as y nos brindaron gestos de apoyo para sacar adelante este proyecto documental, que busca ser una herramienta de visibilización y problematización del difuso panorama dentro del sistema hegemónico en salud mental. Hablemos de locura!”

Nathalie Paz Bravo réalisatrice de « Dolor invisible »

Entre temps, Nathalie est arrivée en France ce lundi 26 octobre ou elle est accueilli par Patricia Espinola de la « Fundación Choapa Intercambio » à Nancy.

Le temps pour Nathalie de traverser l’Atlantique, et la deuxième vague du virus Covid-19 s’est à nouveau invité en Europe et particulièrement en France.

Les organisateurs du Festival sont dans l’obligation de reporter la soirée de gala…et on peux lire dans leur page Facebook…

 » Toute l’équipe des Rimbaud du Cinéma est au regret de devoir annoncer le report de l’édition 2020 de la  » fête impertinente du cinéma libre ». 

Par respect de notre public cinéphile, nos invité.e.s de prestige ( Costa Gavras, Ariane Ascaride, Claude Sérillon, Véronique Picciotto, Thomas Gilou, Nicolas Sand -petit- fils de Jean Vigo- Bob Swaim … et l’ensemble du jury) des contraintes sanitaires imposées par le contexte connu de tous.tes, nous avons décidé de reporter la soirée de gala du samedi 7 novembre, qui devait avoir lieu au Théâtre Municipal de Charleville-Mézières.

Pendant la pandémie, les Rimbaud du Cinéma continuent et le jury travaille à l’élaboration du palmarès, parmi les 47 films sélectionnés, dans 13 catégories différentes ! Celui-ci sera publié à la date prévue du 7 novembre sur nos différents supports de communication. » Aller à la page du Festival ici.

La « fiche » du documentaire « El dolor invisible » – « La douleur invisible »

Catégorie : Documentaire No ficción 

Réalisation : Nathalie Paz Bravo Vega & Pablo Antonio Bravo Argandoña 

Pays d’origine: Chile

Année : 2020

Synopsis : Le documentaire traite la thématique peu souvent proposée de la santé mental “depuis la subjectivité, la rencontre avec la folie et la résistance de mouvements sociaux”.

A travers une série d’entretiens avec des chercheurs, organisations sociales, et personnes proches du milieu de la santé mental, il se dégage un regard justement subjectif, qui essai d’apporter de la lumière dans l’univers flou de la santé mental au Chili.

Sinopsis : « Largometraje documental que aborda la temática de salud mental desde la subjetividad, su intersección con la locura y la resistencia de los movimientos sociales. 

La investigación de esta película es abordada desde una perspectiva crítica, la cual se deja entre ver a través de la problematización de las bases argumentativas de la perspectiva biomédica en salud mental.

Mediante van surgiendo las conversaciones con distintos investigadores, organizaciones sociales y personas relacionadas al ámbito de salud mental, desde sus propias experiencias, es que se construye esta mirada subjetiva, que pretende dar luces dentro del difuso panorama en el debate de salud mental.

Crédits : © El dolor invisible.

Leave A Comment

Votre email ne sera pas publié.

velit, massa venenatis leo. vel, commodo Lorem accumsan risus