France-Chili

#Culture #Découverte #Partage #Voyage #SmarTourisme

ZONA FRANCA
en avant première !

Partageons les bonnes idées

200_logo-FRANCE-CHILI-2

logoarchipel2

Départ imminent à plus de 3.000 kilomètres de Santiago du Chili!

DANS LE CADRE D’ « AVANT-PREMIERES ! »

29 films à découvrir en avant-première dans les 29 salles des Cinémas Indépendants Parisiens

Mardi 12/07/2016 à 20 heures  au cinéma l’Archipel – 17 boulevard de Strasbourg –  75010 Paris – Tél.: 01 73 54 79 80

ZONA FRANCA de Georgi Lazarevski – 1h40 – Documentaire – VO –  France – 2016 – Réserver votre place

Séance suivie d’un débat animé par Raphaëlle Pireyre, critique de cinéma (Bref, Critikat, Images documentaires), en présence du réalisateur (sous réserve).

Zona Franca, vitrine touristique quelque peu décatie, est le plus grand centre commercial de Patagonie, dans la province chilienne du détroit de Magellan. C’est d’abord par la splendeur des paysages que Georgi Lazarevski nous fait découvrir ce pan de Nouveau Monde longtemps inconquis. Mais les cadrages disent autre chose que la beauté – peut-être l’angoisse d’y vivre isolé comme Gaspar, chercheur d’or qui peine à joindre les deux bouts.

personage1

Le récit entremêle la vie de ce piquiñero, celle de Patricia, vigile de Zona Franca coincée dans sa guérite, et celle d’Edgardo, routier politiquement actif. La qualité d’écoute laisse à Gaspar et à Edgardo le temps d’exister aussi comme des êtres qui rêvent, Gaspar à l’amour qu’il n’a jamais trouvé, Edgardo au bateau de son père, vendu par nécessité. Quand les habitants bloquent les routes pour protester contre l’augmentation du prix du gaz, la bulle touristique éclate. La « Route de la fin du monde » prend un sens littéral pour les étrangers immobilisés.

Poignante, la culpabilité d’Edgardo pendant les manifestations renvoie à une blessure ancienne, et aux cicatrices coloniales encore à vif de tout un territoire qui a trop tôt fait de muséifier son histoire. La très belle séquence où il visite l’hôtel de luxe dans l’ancien abattoir où il a travaillé dans sa jeunesse montre sans didactisme la violence des bouleversements en cours.

muséifier: le processus par lequel s’opère sa transformation en un objet de conservation ainsi que de valorisation touristique, à la manière de ce qui se trouverait dans un musée.

A ne pas manquer, l’entretien du réalisateur sur le Blog du documentaire

« L’important c’est d’aller à contre-courant, d’amener le récit là où on ne l’attend pas, et de laisser la place pour l’irruption du réel. »

INFO PLUS: capture_google1

La distance entre Santiago du Chili et la ville de Punta Arenas est de plus de 3400 kilomètres par la route et de plus de 2180 kilomètres par voie aérienne.


Vous pouvez partager cette publication sur votre compte Facebook et Twitter en cliquant sur les boutons en  dessous de chaque article.

Pas « accro » aux réseaux sociaux? En cliquant sur le bouton « enveloppe » vous pourrez l’envoyer vers l’adresse e-mail de votre choix.

Suivez-nous sur notre page Facebook    Suivez-nous sur notre page Twitter

Crédits : © Georgi Lazarevski © Blog du documentaire © Charlotte Garson