France-Chili

#Culture #Découverte #Partage #Voyage #SmarTourisme
NEWSLETTER

ABONNEZ-VOUS AUX INFOS D'ICI ET DE LÀ BAS

Ile de Pâques
Patrimoine culturel de l’humanité

Partageons les bonnes idées

france-chili_1_horizontal_tagline

8 JUIN 2016 à 20 heures – Cycle de conférences – 217, boulevard Saint Germain, Paris 7ème

« … Vivre un monde unique au bout du monde » par Lili Fréchet Teao Hereveri, Guide du Parc national local,

« … Géologie de l’Ile de Pâques : du volcan au Moaï » par Sylvain Blais, Maître de conférences Géosciences Rennes 1.

Située à mi-distance entre le Chili et les îles de la Société (Polynésie française), l’île  de Pâques a la forme d’un triangle rectangle presque isocèle (24x17x16 km). Elle a été habitée par des peuplades d’origine polynésienne et fut découverte par le navigateur hollandais Jacob Roggeveen le dimanche 5 avril 1722 (jour de Pâques).

D’origine volcanique, cette île est constituée de 3 volcans : le Poike (2,5 Ma*), le Rano Kau (1 Ma) et le Terevaka (240 000 ans). Sur le flanc méridional de ce dernier édifice, s’est mis en place, lors d’éruptions sous-marines, puis au contact eau – air libre, le Rano Raraku constitué de cendres soudées, fines et stratifiées. C’est dans ce site qu’ont été taillées du XIIème au XVIIéme siècles, les statues géantes ayant fait la célébrité de cette île et connues sous le nom de « moais ». Le chignon sommital est taillé dans le cratère d’un volcan explosif où les cendres soudées, indurées sont de couleur rouge très caractéristique. L’île compte près d’un millier de moais et environ 400 d’entre eux, en cours d’achèvement, se trouvent encore dans le volcan carrière.

Plus récemment (XVIIIème et XIXème siècles), les Pascuans ont célébré le rite de l’Homme Oiseau à partir du volcan Rano Kau, mettant là aussi en valeur leurs talents de sculpteurs sur les flancs de l’édifice.

Encore appelée « Rapa Nui », volcan bouclier, cônes stromboliens, anneaux de cendres, carrière d’obsidienne, structures d’effondrement (caldeira) et autres formes volcaniques, font de cette île un véritable musée volcanologique à ciel ouvert. Les statues géantes (moais), les pétroglyphes, les sculptures omniprésentes ajoutent un côté attractif unique au monde, permettant de qualifier ce lieu de : « Fantastique île de Pâques ».

Sylvain Blais

Maître de Conférences (ER) – Géosciences Rennes.

*(Ma = Millions d’années)

Retrouvez notre précédente publication sur l’Ile de Pâques ici

 

Crédits : © Maison de l'Amérique latine © Ambassade du Chili en France