France-Chili

#Culture #Découverte #Partage #Voyage #SmarTourisme

NEWSLETTER FRANCE-CHILI LES INFOS D'ICI ET LÀ BAS.

Festival du court-métrage
de Clermont Ferrand

Partageons les bonnes idées.

Consejo Nacional de la Cultura y las Artes – ProChile – CinemaChile

logos_cf

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand.

« Reo », de Mauricio Corco, et  « Lo innatural », de Marcos Sánchez, représentent notre pays dans la compétition du célèbre festival français.

reo-2

« Reo », de Mauricio Corco

Avec le concours du Programme de Soutien à la Participation aux Marchés Internationaux du CNCA (Conseil National de la Culture et les Arts), une délégation de quatre producteurs nationaux montreront leurs meilleurs projets de fiction, de documentaire et d’animation dans le Marché du film court, la plateforme industrielle du festival.

Santiago, 31 janvier.-  Après une participation excellente en 2016, lorsque le réalisateur Álvaro Anguita obtint le Grand Prix de la Compétition Internationale avec « Las cosas simples » (Les choses simples), le Chili est de retour au Festival de Court-métrages Clermont-Ferrand représenté par deux court-métrages. « Reo » (Prisonnier), court-métrage du jeune réalisateur Mauricio Corco, se présente dans la Compétition Internationale. Ce film, tourné à Valparaíso, est le récit du retour de Manuel dans sa ville natale après un séjour de 20 ans en prison. Sa vie, rude et solitaire, ne se soutien que par l’espoir de revoir Ana, sa fille unique et inconnue. Dans sa quête, il rencontre Nico, un jeune que se prostitue pour des hommes mûrs.

En parallèle se déroule la Compétition Lab, une sélection de films électrisants aux points de vue multiples, images soignées et sonorités curieuses. C’est dans cet espace que le court-métrage chilien « Lo innatural » (L’artificiel), de Marcos Sánchez, l’histoire fragmentaire d’une créature en métamorphose, une fille et un homme normal traversant une obscure forêt au fil d’une mystérieuse persécution.

Sous l’auspice du Programme de Soutien à la Participation aux Marchés Internationaux du Conseil des Arts et de l’Industrie Audiovisuelle (CAIA), la délégation nationale qui assistera au Marché du film court de Clermont-Ferrand est composée par quatre producteurs : José Gil (Colectivo Cortos en Grande), Alejandro Ugarte (Infractor Producciones) et Juan Carlos Núñez (Productora Houston). A cette délégation s’intégrera Florencia Rodríguez, représentant la compagnie de production filmique Quijote.

Color_CNCA

Le ministre de la culture, Ernesto Ottone, souligna l’importance pour le Chili d’y être présent avec un stand animé par CinemaChile, marque sectorielle de ProChile :  « La présence de ces deux films chiliens, « Reo » et « Lo innatural », ainsi que la participation de notre pays dans le marché de Clermont-Ferrand, confirment l’importance de compter avec de moyens financiers à travers le Fondo de Fomento Audiovisual (Fond de Promotion Audiovisuelle), en ce qui concerne ce cas, pour que ces contributions deviennent régulières entre chaque année et pouvoir ainsi consolider la professionnalisation de ces nouveaux talents et le développer ces nouveaux espaces pour l’industrie du cinéma »

logo_prochile

De sa part, Pedro Durán, agrégé commercial de ProChile en France, met en avant que « nos industries créatives ont un grand potentiel de croissance, c’est pour cela que la mission du Gouvernement est de soutenir la participation de nos artistes dans les concours d’importance internationale, comme celui de Clermont-Ferrand, car ça leur permet d’entrer en réseau avec des importateurs, distributeurs et producteurs potentiels de différents endroits du monde, et d’établir alliances de travail. Le Chili n’est pas qu’une source de matières premières, il offre aussi, et chaque fois plus, des produits et services avec une haute valeur ajoutée. Cette instance est pour nous l’occasion de le montrer. »

PROMOREEL CHILIEN

Le Chili fait partie des screenings officiels du Marché du film court, espace stratégique pour le développement de l’industrie, dont on estime, cette année, la concurrence de plus de 3.500 professionnels et la programmation de 250 screenings du monde entier. Les bandes-annonces et court-métrages chiliens seront exhibés dans une vidéo de 100 minutes, programmée pour le jeudi 9 février à 14h00. Cette exhibition contient les bandes-annonces des deux films en compétition, « Reo » et « Lo Innatural », et cinq cout-métrages très remarqués, certains récemment en avant-première, d’autres dans le circuit international, après de larges parcours.

« Nous sommes honorés de la présence chilienne dans un des festivals de court-métrages les plus célèbres du monde, et nous savons l’importance de projeter le talent des nouvelles générations dans ce qui pour nous est un foyer de futurs réalisateurs et de formes innovantes d’envisager le cinéma », signala Constanza Arena, directrice exécutive de CinemaChile.

Le promoréel chilien est composé par « Y todo el cielo cupo en el ojo de la vaca muerta » (Tout le ciel dans un œil de la vache morte), de Francisca Alegría (première projection au Festival de Toronto et gagnant du Short Film Jury Award à Sundance); “El sueño de Ana” (Le rêve d’Ana), de José Luis Torres Leiva (en première à Rotterdam et sélectionné au Festival de Cartagena de Indias), “Yo no soy de aquí” (Je ne suis pas d’ici), de Maite Alberdi (mention spéciale du jury du Festival de Biarritz, meilleur cout-métrage dans le International Film Festival Message To Man et Prix du Public au Documenta Madrid, entre autres), “Non Castus”, de Andrea Castillo (mention spéciale du jury dans le Festival de Cinéma de Locarno) et “Cantar con sentido” (Chanter avec un sens), de Leonardo Beltrán (court-métrage encore inédit). Le Chili offre aussi une programmation spéciale, « Making Chilean Short Films Global”, avec 26 courts-métrages chiliens présentés aux compétitions officielles de Clermont-Ferrand et sélectionnés pour être montrés dans leur vidéo librairie, une des meilleurs vitrines pour les travaux en format court.

Lire l’article en espagnol c’est par ici!


logo-handicap-mentalVous pouvez aussi vous intéresser à ça – ou ça


Crédits : © CinemaChile