France-Chili

#Culture #Découverte #Partage #Voyage #SmarTourisme
NEWSLETTER

ABONNEZ-VOUS AUX INFOS D'ICI ET DE LÀ BAS

Eau douce non contaminée

Des experts de l’Université de Texas du nord (Etats Unis) ont effectué de mesures dans les eaux de Port Williams.
Equipés des instruments utilisant les dernières technologies en matière de détection en contamination, le groupe de scientifiques ont pu travailler pendant 10 jours sur place.

eau douce non contaminéeArrivée du fleuve Róbalo dans le Canal Beagle, Port Williams. Foto: Gonzalo Arriagada.
Le professeur Guido Verbeck de la même université était le chef de cette opération, qui a eu lieu à quelques 3500 km au sud de la capitale chilienne, près de la ville portuaire de Port Williams.
La « Reserve de la Biosphère Cap Horn » est un laboratoire qu’il faut conserver dans son état actuel, dit le scientifique, car ce site n’a pas encore était touché par le développement industriel.

Info plus: en espagnol sur le site web de l’Université de Magallanes 

Vous pouvez partager cette publication sur votre compte Facebook et Twitter en cliquant simplement sur les boutons qui s’affichent juste en  dessous de chaque article. Si vous êtes pas « accro » aux réseaux sociaux, en cliquant sur le bouton « enveloppe » vous pourrez l’envoyer directement vers l’adresse e-mail de votre choix.

Suivez-nous sur notre page Facebook

Suivez-nous sur notre page Twitter

Crédits : Gonzalo Arriagada/Université de Magallanes