France-Chili

#monblogsurlechili #Culture #Découverte #Partage #Voyage #Tourisme#ArtsduChili

Bolaño en français !

Partageons les bonnes idées.

Mon blog sur le Chili est heureux de partager avec vous cette belle initiative de la revue Europe. Elle consacre son numéro d’été à Roberto Bolaño. C’est donc une excellente manière de découvrir cet auteur chilien et l’exode de sa vie après avoir quitté le Chili suite au coup d’état du 11 septembre 1973.

Si vous n’avez pas encore lu Bolaño, cette édition vous en donnera peut-être l’envie, ou simplement vous voudrez soutenir cette revue Europe, qui fait partie du patrimoine français et son beau coup d’œil a notre pays !

En savoir plus: Livret de présentation Europe Bolaño

Acheter le numéro directement chez nos amis d’Europe

N° 1070-1071-1072 – Roberto Bolaño – juin/juil./août 2018 (son prix est de 20€)

 

“Pourquoi Europe ? Au lendemain de la guerre de 1914­-1918, les écrivains fondateurs de la revue, tous amis de Romain Rolland qui appelait de ses vœux la création d’Europe, exprimèrent en ces termes leurs motivations et leur état d’esprit :

« Nous disons aujourd’hui Europe parce que notre vaste presqu’île, entre l’Orient et le Nouveau Monde, est le carrefour où se rejoignent les civilisations.
Mais c’est à tous les peuples que nous nous adressons. Ce sont les voix autorisées du plus grand nombre de pays que nous entendons faire témoigner ici, non pour les opposer puérilement les unes aux autres, non pour dresser des collections d’opinions, mais dans l’espoir d’aider à dissiper les tragiques malentendus qui divisent actuellement les hommes…

Nous voulons annexer dans notre affection tous les territoires. Le monde n’est pas trop grand pour nous. L’homme libre vit dans une maison aux fenêtres grandes ouvertes pour que puisse entrer largement le dehors. Au lieu de végéter misérablement dans un coin de notre jardin, prenons possession de notre domaine tout entier…
Il est urgent que nous apprenions à regarder plus haut que tous les intérêts, les passions, les égoïsmes des individus et des groupements ethniques. Il ne peut pas y avoir de victoire remportée par l’homme contre l’homme. Et les seules conquêtes durables sont celles qui intéressent l’universalité des êtres… L’ Europe n’est pour nous qu’une étape, notre but c’est l’humanité. »

(René Arcos, février 1923, premier n° d’Europe).

Crédits : © Europe revue de littérature
ut quis, Nullam lectus justo dolor. eleifend amet, consequat. libero ut