France-Chili

#Culture #Découverte #Partage #Voyage #SmarTourisme

NEWSLETTER FRANCE-CHILI LES INFOS D'ICI ET LÀ BAS.

1000 personnes par heure!

Partageons les bonnes idées.

logobisok

Avec le concours du Consorcio Teleférico.
logo-consorcio

 Si vous passez quelques jours à Santiago du Chili, vous pourrez profiter de la nouvelle mise en fonctionnement du téléphérique. C’est un excellent moyen de découvrir la capitale du Chili, et profiter d’une vue aérienne privilégiée de la ville et de l’imposante cordillère des Andes. Les nouvelles installations sont habilitées pour transporter jusqu’à 1000 personnes par heure! Il sera possible de transporter son velo grâce à un système spécialement conçu pour ça.

teleferico1

La restauration du téléphérique comprend une mise à jour en termes d’ingénierie de services, techniques et de l’infrastructure. Le projet de réparation touchera aussi toutes les cabines car vous pourrez utiliser les cabines de dernière génération avec une capacité de 6 personnes, le remplacement complet du câblage, et celui du système d’entraînement et des dispositifs de contrôle.

« Le téléphérique a été inauguré le 1er Avril 1980, et a été construit par la société française Pomagalski S.A. (POMA). Il est rapidement devenu l’une des attractions les plus importantes du parc métropolitain et de la ville, étant un arrêt obligatoire pour tous les touristes à visiter la capitale du Chili. Sa construction a eu besoin d’un câblage de 2.038 mètres, de 94 cabines qui ont permetaient de transporter environ 960 passagers par heure.

  cabina1

Entre ses deux kilomètres de long, trois stations ont été construites: Oasis, situé à Pedro de Valdivia Norte; Tupahue la station intermédiaire et la station de Summit; celui-ci se trouve sur un terrain appartenant à l’archevêché de Santiago. Après 29 ans de fonctionnement, le téléphérique a cessé de fournir des services en Juin 2009. (Source: www.parquemet.cl) »

Info +: L’application Sky Center 


Vous pouvez aussi vous intéresser à ça – ou ça logo-handicap-mental

Crédits : © Ministerio de Vivienda y Urbanismo © Telefericomet